Les thaïs et la religion – Cérémonies religieuses

Cet article ne prétend pas faire le tour du sujet! Il a pour modeste objectif de donner une idée des pratiques religieuses en Thaïlande.

 

 

Généralités:

Les thaïs ont un sens religieux bien différent du notre, beaucoup moins sacré et bien plus ancré dans la vie sociale: la cérémonie religieuse au temple est, avant tout, l'occasion de se réunir autour d'un repas, la nourriture étant, ici, le ciment social par excellence.

Les tabous ne semblent pas aussi présents que dans les religions monothéistes: au temple on discute, on mange, on boit (et parfois même on fume! Mais on n'est pas supposé), on arrive à toute heure, on peut prendre des photos... Bref, on choque difficilement!

Mesdames, évitez tout de même les tenues trop légères: dans un temple, on n'exhibe ni ses épaules, ni son décolleté, ni ses jambes.

 

 

La prière est un acte libre et individuel généralement bref. On prie devant l'autel d'un temple, devant l'image de Bouddha, on prie avant de se coucher, avant de démarrer sa voiture... Dans chaque cas, la prière semble la même à l'observateur extérieur, pourtant les mots prononcés intérieurement ainsi que les intentions sont bien différents.

 

Les moines:

Les moines, par contre, sont soumis à une discipline beaucoup plus stricte (qui varie selon leur « grade ») et sont éminemment respectés. On les salue les mains jointes devant le visage (salut couramment utilisé en Thaïlande mais effectué, dans ce cas, les mains particulièrement hautes pour un plus grand respect).

 

 

Attention: un moine ne doit pas toucher de femme! Mesdames, il vous est demandé d'être particulièrement attentives à ne pas les mettre en situation d'enfreindre cette règle. Un moine récemment entré en religion ne devra même pas croiser votre regard, ne vous adressez donc qu'à ceux qui vous regardent.

 

Sachez, de plus, qu'en Thaïlande, on peut être moine pour quelque mois ou quelques années. Rare sont ceux qui le restent à vie.

 

Déroulement d'une cérémonie au temple:

 

Les fidèles arrivent tôt le matin portant nourriture, fleurs et bougies.

Les litanies religieuses des moines les accueillent.

En entrant dans le temple, chacun dépose la nourriture sur l'estrade où se trouvent les moines puis se dirige vers l'hôtel, devant l'image de bouddha, y allume une bougie, y fait sa prière la fleur entre les mains. Une fois la prière effectuée, la nourriture est effectivement offerte aux moines qui la rapprochent de leur groupe pour signifier qu'ils l'acceptent.

Le fidèle peut alors rejoindre les autres participants qui, assis à terre face à l'estrade des moines, discutent. Un arbre des dons circule parmi eux (petite structure décorée garnie de pincettes sur lesquelles on accroche son billet).

Les moines, après une prière, prennent leur repas face au fidèles (il doit être pris avant midi). Une fois le repas des moines terminé, c'est au tour des fidèles de partager la nourriture restante (généralement en grande quantité).

L'étranger est toujours chaleureusement invité à se joindre aux fidèles et à partager leur repas. Ils apprécieront l'intérêt que vous portez à leur religion et à leurs coutumes. Alors n'hésitez surtout pas à vous joindre à eux et à leur poser vos questions!

Les temples ne vivant que de donations, il semble aussi normal à tout un chacun d'en faire une, même modeste, à chacune de ses visites.

Si lors de votre visite ne se déroule pas de cérémonie, vous trouverez toujours une boite de donations.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×